Glossaire - Approches complémentaires et alternatives en santé

Pour éviter les interactions et les problèmes potentiels, il est important d'avoir une communication ouverte, et de discuter avec votre équipe soignante de la thérapie complémentaire ou parallèle que vous envisagez et de ses interactions possibles avec les soins que vous recevez déjà.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Close ~ Fermer
 

Acides aminés
Les acides aminés sont des molécules organiques contenant de l'azote. Elles se trouvent à l'état naturel dans les plantes et les animaux. Le corps humain utilise 20 acides aminés différents pour produire des protéines.

(revenez à l'index)

Acupression (Acupressure, Digitopuncture)
L'acupression est une forme de massage chinois que l'on décrit souvent comme « de l'acupuncture sans aiguilles ». Ces deux pratiques se servent de l'énergie vitale du corps, le qi, pour débloquer et stimuler le flux équilibré d'énergie nécessaire à la bonne santé. Les praticiens d'acupression appuient fortement avec les doigts pendant quelques minutes sur des endroits bien précis du corps appelés " acupoints ". L'acupression soulage le stress, la tension des muscles et la douleur. On pense qu'elle améliore la circulation du sang et le flux d'énergie, ce qui aide à guérir et à éliminer les toxines du corps.

(revenez à l'index)

Acupuncture
L'acupuncture est une technique thérapeutique développée en Chine il y a plus de cinq mille ans. Sa philosophie se base sur l'idée que la santé repose sur la circulation de l'énergie vitale, le qi, avec une bonne force et une bonne qualité à travers le corps entier. Les maladies résulteraient des blocages et des ralentissements de cette énergie.

L'acupuncteur insert des aiguilles spéciales très fines juste en dessous de la peau à des endroits bien précis du corps appelés « acupoints ». Le patient ne sent souvent même pas ces aiguilles, et elles ne causent pas de saignement.

Suivant les symptômes du patient et la façon dont il réagit au traitement, on laisse les aiguilles pendant quelques minutes, ou alors on accentue la stimulation en appuyant très doucement sur l'aiguille ou en y appliquant une chaleur douce ou un très faible courant électrique. (Voir aussi médecine traditionnelle chinoise et qi)

(revenez à l'index)

Acupuncture médicale (Acupuncture française ou Acupuncture de Helms)
Il s'agit de traitements dispensés par des médecins en titre (M.D.) qui ont suivi une formation spéciale en acupuncture. On l'appelle aussi acupuncture de Helms, car le Dr James Helms de l'école de médecine de UCLA est un grand promoteur et leader dans ce domaine. On administre l'acupuncture médicale pour soulager la douleur, stimuler la faculté de guérison naturelle du corps et améliorer le bien-être physique et émotionnel des patients. (Voir aussi Ordre des acupuncteurs du Québec [OAQ].)

(revenez à l'index)

Aliments crus
Le régime aux aliments crus préconise l'état naturel des aliments, duquel on retirerait le maximum d'éléments nutritifs et qui aiderait à régulariser la digestion. Ce régime se compose de fruits, de légumes et de céréales entières, tous organiques et crus. On évite toute nourriture cuite, transformée et raffinée.

(revenez à l'index)

Anti-gymnastique
L’anti-gymnastique® (une marque déposée) se situe aux antipodes des exercices classiques de la gymnastique et propose plutôt des mouvements qui s’adaptent à l’état de chacun. Il s’agit d’une méthode de rééducation corporelle qui vise à prendre conscience, par de petits mouvements extrêmement précis, des tensions et des douleurs musculaires accumulées au fil des années, et à s’en libérer.

(revenez à l'index)

Antioxidants (Anti-oxydants)
Les antioxydants sont des substances qui empêchent les changements que cause l'oxydation dans les autres molécules. Ils protègent les cellules et empêchent les tissus de se détériorer en se laissant inonder de radicaux libres. On pense que les antioxydants empêchent tout particulièrement l'oxydation des substances grasses (lipides) dont se composent les membranes cellulaires. Les antioxydants les plus courants sont les vitamines C et E ainsi que les minéraux (Voir à PassportSanté.net « Les produits de santé naturels »), zinc et sélénium.

(revenez à l'index)

Approches complémentaires en santé (ACS) / Médecine alternative et complémentaire (MAC)
Les « Approches complémentaires en santé » (ACS) sont aussi connu sous les termes « médecine douce » et « médecine alternative et complémentaire » (MAC). Ces termes sont souvent utilisés comme fourre-tout pour désigner une gamme de pratiques de guérison sans lien commun. Malgré le fait que plusieurs comprennent ce que désigne « approches complémentaires en santé » ou ACS, une définition pour ce terme est difficile à formuler à cause du manque de consensus sur quelles pratiques devraient être incluses ou exclues de la définition.

Plusieurs pratiques qui portaient la désignation « Approches complémentaires en santé » sont désormais plus acceptées par la communauté médicale conventionnelle puisque des recherches scientifiques ont démontré l'efficacité et la sécurité de certaines pratiques ACS. Plusieurs praticiens du courant dominant commencent à adopter des pratiques plus holistiques et mettent plus en valeur la prévention et la promotion de la santé.

Pour toutes ces raisons, il est peut-être plus facile de définir les ACS par ce qu'elles ne sont pas : c'est-à-dire, on désigne « Approches complémentaires en santé » toutes les approches qui ne sont ni largement acceptées ni largement utilisées dans le courant dominant de la médecine.

Il existe plusieurs classifications des pratiques ACS, mais un des plus simple divise les approches en quatre catégories ou modalités :

Bien des systèmes de thérapie douce, comme la médecine traditionnelle chinoise et l'Ayurvéda, utilisent plusieurs de ces modalités.

(revenez à l'index)

Approches complémentaires ou parallèles en santé
Le terme « approche complémentaire », ou « médecine parallèle », désigne les thérapies appliquées en même temps que des traitements médicaux conventionnels; elles servent à compléter les techniques traditionnelles. Les thérapies complémentaires visent souvent à améliorer le bien-être et la qualité de la vie du patient.

(revenez à l'index)

Approches holistiques
L'approche holistique examine toute la personne, c'est-à-dire les facteurs mentaux, émotionnels, spirituels, physiques, sociaux et environnementaux qui la concernent. Les praticiens de la médecine holistique ne se penchent pas sur une maladie ou sur un trouble donné, mais sur tous les aspects de la vie de la personne, pour essayer de l'aider à atteindre un équilibre sain.

(revenez à l'index)

Approches corps-énergie
Les approches corps-énergie sont des techniques servant à rétablir le flux optimal d'énergie vitale dans le corps afin de traiter des troubles de santé et de maintenir et améliorer la santé. Il existe de nombreuses approches corps-énergie reposant sur l'idée qu'on se fait de la manière dont l'énergie influe sur le corps. Grand nombre de ces pratiques font partie d'un système de guérison - par exemple, l'acupuncture est une approche corps-énergie utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise.

(revenez à l'index)

Approches manuelles
Le terme « approche manuelle » désigne traditionnellement les pratiques de traitements physiques, ou manipulations du corps, du squelette, des nerfs ou des muscles. Il s'agit des manipulations directes du corps — comme le massage — visant à améliorer sa structure et son fonctionnement. Certains ajoutent les manipulations indirectes comme les médicaments et les produits de santé naturels à la définition d'« approche manuelle ».

(revenez à l'index)

Approches spirituelles
On découvre toujours plus de données scientifiques prouvant que l'humeur, l'attitude et les croyances d'une personne agissent fortement sur sa santé. Les approches spirituelles se fondent sur ce rapport puissant entre l'esprit et le corps. Il existe de nombreuses techniques agissant sur différents niveaux de la conscience. Toutes cependant incitent le patient à utiliser activement son esprit pour améliorer sa santé. La méditation, l'hypnose et l'art-thérapie sont des exemples d'approches spirituelles.

On utilise couramment ces thérapies pour :

Comme le patient est le guérisseur principal de ce processus de traitement, il recouvre aussi souvent un sens de prise en charge de lui-même, ce qui améliore son bien-être et son aptitude à affronter la vie. Plusieurs approches spirituelles ne sont même plus considérées comme des thérapies douces. Elles ont intégré les pratiques de médecine conventionnelle à cause des nombreuses données scientifiques qui en prouvent fortement la sécurité et l'efficacité.

(revenez à l'index)

Approche Wise Woman (Remèdes de bonne femme, Wise Woman healing, Wise Woman tradition, Wisewoman ways)
L'auteure Susun S. Weed à popularisé la méthode de guérison et de prescription de plantes médicinales dite « Wise Woman » (bonne femme) dans son livre intitulé « New Menopausal Year : the Wise Woman Way (Alternative Approaches for Women 30-90) ». Certains la décrivent comme une forme de phytothérapie chamanistique, parce qu'elle préconise l'intuition, le cérémonial, la méditation et la spiritualité. Selon cette approche, la lune influe beaucoup sur le fonctionnement du corps féminin et la l'emploie de la phytothérapie pour guérir le corps et l'esprit est désigné « le travail de l'esprit avec les plantes ».

(revenez à l'index)

Aromathérapie
Thérapie par laquelle on hume ou applique sur la peau des huiles aromatiques de plantes pour aider à la guérison et à l'amélioration du bien-être. On pense que ces parfums influencent la région primitive du cerveau appelée système limbique. Le système limbique relie les odeurs à des expériences et à des sentiments que la personne a ressentis dans le passé. L'aromathérapie sert à modifier l'humeur et à soulager le stress, les maux de tête, les indigestions et les faibles douleurs. Certaines huiles ont des propriétés anti-microbiales et anti-inflammatoires; on peut les absorber par la peau.

N.B. : La plupart des huiles essentielles doivent être diluées dans une huile transporteuse telle l'huile d'amandes avant utilisation. L'application directe d'huiles essentielles pures peut causer de graves effets indésirables. Il ne faut pas boire d'huiles essentielles, à moins qu'un praticien de la santé dûment formé ne le conseille — plusieurs huiles sont fortement toxiques lorsqu'ingérées. (Voir aussi Essences florales.)

(revenez à l'index)

Art-thérapie
En art-thérapie, on utilise l'art et l'extériorisation créatrice à des fins thérapeutiques. À l'aide de matériel d'artiste simple, par le dessin et la peinture, on cherche à rétablir, maintenir et améliorer la santé physique et mentale. L'évaluation et le traitement se fondent sur des théories de développement et de psychologie de l'humain établies.

Le praticien observe les images que crée son client ainsi que la réaction qu'elles suscitent en ce dernier. Il les interprète ensuite comme une réflexion du développement, des aptitudes, de la personnalité, des intérêts, des préoccupations et des conflits de son client. L'art-thérapie sert à résoudre des conflits émotionnels, à aider la prise en charge de soi-même, à améliorer la sociabilité, à traiter des troubles du comportement, à résoudre des problèmes, à soulager le stress et à développer la confiance en soi.

(revenez à l'index)

Ayurvéda/ Médecine ayurvédique
Système de guérison holistique qui s'est développé en Inde au cours des 5 000 dernières années. Ayurvéda signifie « science de la longévité ». La médecine ayurvédique définit la santé comme étant l'harmonie et l'équilibre entre le corps, l'esprit et l'âme. La maladie se déclare lorsque ces facteurs sont en déséquilibre. Les modalités thérapeutiques et les traitements dispensés en Ayurvéda dépendent du type de déséquilibre dont souffre le patient et de son « dosha », classification établie selon les traits physiques et émotionnels du patient et selon ses prédilections nutritives et ses attributs mentaux. L'ensemble de ces données décrit des tendances en temps de santé ou de maladie. Les traitements peuvent aussi varier selon les saisons. Les thérapies ayurvédiques comprennent des remèdes à base de plantes médicinales, des changements au régime alimentaire, des massages, la méditation, des exercices de respiration « pranayama » et du yoga.

(revenez à l'index)

Bien-être
Le terme « bien-être » désigne plus que le simple fait de ne pas être malade. Il s'agit de l'état dans lequel les gens se sentent le mieux, ou peuvent atteindre leur plein potentiel, non seulement physiquement, mais émotionnellement et spirituellement. Le bien-être est un état de santé optimale qui permet à une personne de vivre pleinement sa vie, d'être heureuse et de vivre avec satisfaction et épanouissement.

(revenez à l'index)

Chiropraticien
Le chiropraticien corrige les mauvais alignements de la colonne vertébrale en ajustant ou manipulant physiquement le corps. Suivant les règlements de la province où il pratique, le chiropraticien n'utilise que ses mains pour faire des ajustements, ou alors il se sert d'appareils pour faciliter le processus. (Voir chiropratique et voir aussi Ordre des Chiropraticiens du Québec.)

(revenez à l'index)

Chiropratique (Chiropractie, chiropraxie)
La chiropratique se concentre avant tout sur le rapport entre le squelette (surtout la colonne vertébrale) et le système nerveux. Selon la théorie chiropratique, le mauvais alignement des vertèbres que provoque une mauvaise posture ou un accident peut causer un ralentissement des fonctions du corps, de la douleur et la maladie. Le diagnostic repose surtout sur un examen physique et des rayons X. À une ou deux mains, le chiropraticien ajuste ou manipule la colonne vertébrale pour la réaligner. La chiropratique sert couramment à traiter les maux de dos, les maux de tête et les blessures. C'est aussi un traitement préventif.

(revenez à l'index)

Chromatothérapie (Thérapie par la couleur)
En chromatothérapie, ou la guérison par la couleur, on utilise différentes formes de la couleur et de la lumière pour favoriser le bien-être physique, émotionnel et spirituel. À l'aide d'instruments hautement spécialisés, on projette, pendant une période déterminée, diverses couleurs sur les parties du corps atteintes d'un trouble pour en rétablir l'équilibre et accélérer la guérison.

(revenez à l'index)

Complément alimentaire
À l'origine, on appelait compléments alimentaires des nutriments essentiels purifiés et concentrés visant à compléter le régime alimentaire normal d'une personne. Bien des gens utilisent maintenant ce terme d'une façon plus large pour désigner toutes les substances naturelles que les gens prennent pour maintenir la santé ou pour traiter la maladie.

Les praticiens de la médecine conventionnelle utilisent certains complément alimentaires comme les vitamines, les minéraux, les acides aminés et les boissons à base de protéines pour traiter des maladies causées par un manque d'éléments nutritifs (carences). Outre les vitamines et les minéraux, une vaste gamme d'autres substances naturelles sont couramment utilisées comme compléments alimentaires pour aider les gens à être en pleine santé et à s'y maintenir.

(revenez à l'index)

Complémentaire (Voir Approches complémentaires)

(revenez à l'index)

Dansothérapie (Thérapie par le mouvement)
En dansothérapie, le patient exprime et examine ses pensées et ses sentiments par le mouvement plutôt que par les mots. La dansothérapie aide les gens à mieux reconnaître leurs sentiments ainsi que le lien entre l'esprit et le corps. Bien des gens réussissent aussi à mieux exprimer des émotions profondes et complexes et à démêler des sentiments confus. De plus, la thérapie par la danse contribue à développer l'estime de soi, la confiance en soi ainsi que la prise en charge de soi-même. On l'utilise pour renforcer d'autres thérapies.

(revenez à l'index)

Éducation somatique
Sous l'étiquette de « méthodes d'éducation somatique » se regroupent plusieurs approches corporelles que l'on pourrait décrire comme suit : « qui visent à augmenter l'aisance, l'efficacité et le plaisir du corps et du mouvement par le développement de la conscience corporelle ».

L’anti-gymnastique, la gymnastique holistique, et la gymnastique sur table (TCP), les méthodes (ou techniques) de libération des cuirasses (MLC), Feldenkrais, Alexander et Nadeau. Deux autres techniques, bien qu'elles ne soient pas toujours incluses dans la famille de l'éducation somatique, ont des objectifs si apparentés que nous les avons ajoutées à notre tableau : la méthode Pilates et le Trager.

Les caractéristiques fondamentales de toutes ces approches sont résumées dans les deux termes de leur étiquette : éducation et somatique.

Éducation. Quand il n'est pas sollicité dans toutes ses potentialités, le corps perd ses facultés de fonctionner adéquatement … il désapprend littéralement, compense et se dérègle. Heureusement, il peut toujours recommencer à apprendre, car ses tissus (muscles, tendons, ligaments, nerfs) demeurent malléables à tout âge, ou presque. L'éducation exige une participation à la fois « écoutante » et active de l'élève.

Somatique. Dans le champ subtil des approches corporelles, on dit que le soma est « ce qui est relatif au corps, mais perçu de l'intérieur, à la première personne »; une approche d'éducation somatique exige donc un point de vue intime sur l'intervention : la personne n'essaie pas de « corriger » ou de « faire corriger » son corps (comme le ferait un physiothérapeute, par exemple), mais de le comprendre et de favoriser son évolution.

Ces caractéristiques pourraient s'appliquer à un large éventail de pratiques corporelles, du tai-chi au yoga en passant par le tango, mais la particularité, dans ce cas-ci, est que l’objectif est avant tout... la rééducation du corps. Par contre, ne doivent pas y être associées les techniques qui visent d'abord à soigner ou à guérir, ni celles qui ont avant tout des visées psychothérapeutiques.

(revenez à l'index)

Effet indésirable d'un médicament
Effet indésirable, toxique et déplaisant causé par un médicament ou un produit de santé naturel. Il peut s'agir d'effets mineurs comme un mal de tête ou la somnolence, ou d'effets graves comme de la neuropathie (une affection du système nerveux qui cause l'engourdissement, la faiblesse et parfois la mort)

(revenez à l'index)

Électromagnétisme
Les praticiens de cette approche corps-énergie appliquent des aimants ou des champs magnétiques au corps pour diagnostiquer la maladie, puis comme traitement. On pense qu'en renforçant les champs de l'énergie naturelle du corps, l'électromagnétisme stimule le métabolisme et augmente le volume d'oxygène alimentant les cellules. On l'utilise pour soulager les maux de tête, le stress et la douleur, pour favoriser la guérison et pour ralentir l'évolution de certaines maladies comme le cancer et les infections.

(revenez à l'index)

Enzymes et cofacteurs
Une enzyme est une substance organique (la plupart d'entre elles sont des protéines) qui augmente la rapidité (catalyse) d'une réaction chimique. Il existe des centaines d'enzymes différentes. Les enzymes participent à de nombreux types de fonctions du corps, comme la conversion et l'emmagasinage de l'énergie, la production et la dissolution de diverses substances. La majorité des enzymes ne catalysent qu'une seule réaction, ou que quelques réactions de type similaire. La plupart de celles qui se vendent commercialement sont des enzymes digestives tirées de plantes et d'animaux.

Les cofacteurs, ou coenzymes, sont des substances qui jouent un rôle essentiel dans des réactions chimiques. Chaque cofacteur joue un rôle précis - il y a par exemple les molécules porteuses, celles qui fournissent de l'énergie ou qui prêtent un électron pour une réaction chimique. Notre corps contient beaucoup de cofacteurs différents. Nombre de ces substances sont faites de vitamines et (ou) de minéraux.

(revenez à l'index)

Essai clinique contrôlé contre placebo
Essai clinique pour lequel on divise les participants en deux groupes; les participants du groupe de contrôle reçoivent une substance inactive, ou placebo, les autres patients reçoivent la thérapie à l'étude (le verum). À part cela, on traite les deux groupes exactement de la même façon, on leur administre les mêmes tests et évaluations.

Ce contrôle contre placebo réduit la possibilité d'obtenir des résultats teintés par les attentes des participants. En comparant les résultats du groupe expérimental à ceux du groupe placebo, les chercheurs peuvent mesurer les effets thérapeutiques provenant vraiment de la thérapie à l'étude et ceux qui découlaient simplement du fait que les patients croyaient prendre un médicament.

(revenez à l'index)

Essai randomisé et contrôlé
Dans un essai clinique randomisé, les participants sont affectés de façon aléatoire à des groupes de traitement : soit le ou les groupes expérimentaux, soit le groupe de contrôle (placebo ou contrôle positif). On tire au sort, à la main ou à l'ordinateur, les noms des patients que l'on affecte au groupe de thérapie. Cela permet de réduire les résultats teintés par les chercheurs ou par les participants. Cela aide aussi à veiller à ce que les caractéristiques des patients des groupes de traitement soient similaires. L'étude n'est pas aléatoire si le médecin ou les participants décident du groupe auquel ces derniers vont se joindre.

(revenez à l'index)

Essences florales
Les essences florales sont des extraits de plantes et de fleurs spécialement préparés. Il semblerait que chaque espèce végétale utilisée a des propriétés guérissant particulières. Comme les produits homéopathiques, les fleurs sont extraites dans une solution d'alcool que l'on secoue et que l'on dilue à plusieurs reprises.

Les essences florales servent à modifier l'état émotionnel d'une personne afin d'améliorer son bien-être physique et mental. On prend quelques gouttes d'essence florale sous la langue pour retrouver harmonie et équilibre. Les essences florales aideraient à éliminer les causes fondamentales du stress.

Les remèdes floraux Bach sont les plus connus. Ils comprennent 38 essences différentes. Chacune d'entre elles devrait correspondre à un état d'esprit particulier.

(revenez à l'index)

Force vitale (Énergie vitale)
Les termes « force vitale » et « énergie vitale » désignent l'essence, la force ou l'énergie spirituelle qui anime et soutient les organismes vivants. Tout déséquilibre, trouble ou blocage de cette énergie risque de causer des maladies. Lorsqu'un organisme meurt, cette énergie vitale se dissout ou se disperse.

(revenez à l'index)

Glandulaires (Extraits glandulaires)
Les produits glandulaires sont des extraits de glandes et d'organes animaux (généralement tirés de la vache) spécialement préparés et pris par voie buccale. Leur utilisation repose sur l'idée que les éléments qui se ressemblent se guérissent les uns les autres, que les cellules aident leurs semblables. Ces produits proviennent de glandes endocrines qui sécrètent des hormones et les envoient dans le sang : l'hypophyse, le corps pinéal, la thyroïde, la parathyroïde, les surrénales, le pancréas, les testicules et les ovaires. On utilise aussi des extraits d'autres organes comme le coeur, la rate, la prostate, l'utérus et le cerveau en thérapie glandulaire, même si ce ne sont pas des glandes.

(revenez à l'index)

Homéopathe
Un homéopathe est un praticien de l'homéopathie, ou médecine homéopathique. Les homéopathes suivent une méthode holistique, tenant compte des aspects physique, mental, émotionnel, environnemental et spirituel du patient en établissant leur diagnostic et le traitement.

(revenez à l'index)

gymnastique douce (Voir Éducation somatique)

(revenez à l'index)

Gymnastique holistique
La Gymnastique holistique est une méthode de rééducation posturale qui vise la prise de conscience de soi par le mouvement et la respiration. L’approche permet de prendre conscience des tensions qui ont déformé le corps et de s’en libérer, de renforcer le tonus musculaire et de corriger la posture afin de retrouver sa souplesse et sa mobilité naturelles.

(revenez à l'index)

Gymnastique sur table (TCP)
La Gymnastique sur table est une méthode d'entraînement axée sur l'équilibre postural qui vise à former un corps souple, fort et endurant. Elle contribue à faciliter tant les activités quotidiennes que l'entraînement sportif. La Gymnastique sur table se pratique sur la « table Penchenat », conçue au début du XXe siècle par un massokinésithérapeute français, Ferdinand Penchenat, comme outil de rééducation de la musculature profonde.

Puisqu'on peut s'y installer et s'y agripper de très nombreuses façons, la table permet, entre autres, de placer diverses parties du corps suspendues dans le vide. Ce déséquilibre gravitationnel met en tension des muscles sous-activés dans les exercices debout ou au sol. La table Penchenat permet aussi une grande liberté dans l'espace, donc, de multiples possibilités d'exercices.

Ses exercices sont lents et sécuritaires, sous la supervision étroite des instructeurs. Il existe différents programmes (axés, par exemple, sur le stretching, le soin du dos, la résistance, etc.) et différents niveaux (débutant, élémentaire, intermédiaire, avancé).

(revenez à l'index)

Homéopathie
L'homéopathie vise à stimuler les processus naturels de guérison du patient en administrant des solutions où ils ont dilué une quantité minime (homéopathique) de remèdes spécifiques. On choisit le remède en fonction de l'état physique, mental et émotionnel du patient, pour qu'il corresponde à l'ensemble de ses symptômes, ou au " profil " de sa maladie. Les remèdes choisis causeraient les mêmes symptômes si le patient les prenait en doses élevées. La plupart des remèdes homéopathiques sont des extraits extrêmement dilués de substances naturelles tirées de plantes, de minéraux et d'animaux. (Voir Remèdes homéopathiques.)

L'homéopathie est un système de guérison fondé au XVIIIe siècle par un médecin et chimiste allemand, Samuel Hahnemann. Elle se fonde sur trois principes :

  1. Une substance qui produit des symptômes chez une personne bien portante, guérira ces mêmes symptômes chez une personne malade (Loi des semblables);
  2. Plus le remède est dilué, plus il est puissant (Loi de la dose infinitésimale);
  3. Chaque maladie est individuelle et holistique.

(revenez à l'index)

Hypnose
L'hypnose est une approche corps-esprit qui utilise le pouvoir de guérison de l'esprit au niveau du subconscient. Le praticien dirige son patient par la visualisation, par des exercices de respiration, ou autre type de relaxation, pour l'amener graduellement dans une transe légère. Pendant que le patient se trouve dans cet état de relaxation profonde, l'hypnotiseur lui donne des suggestions qui l'aideront à surmonter des habitudes, des blocages mentaux et des traumatismes émotionnels.

L'hypnose peut aussi aider un patient à découvrir des talents et des compétences qu'il ne se connaissait pas. On l'utilise souvent pour aider les gens à modifier un comportement comme le tabagisme, la consommation de drogues et d'alcool, ou pour modifier son régime alimentaire. Certaines personnes trouvent aussi qu'elle soulage le stress, les troubles du sommeil, l'anxiété, les phobies et la dépression.

(revenez à l'index)

Imagerie mentale dirigée
L'imagerie mentale dirigée est une technique qui utilise le pouvoir de l'esprit pour favoriser la relaxation et la guérison. L'instructeur guide le participant en lui demandant d'imaginer ou de visualiser une scène ou des émotions décrites de façon vivante. L'imagerie mentale dirigée est utilisée afin de diminuer le stress et la douleur et de stimuler le système immunitaire et la guérison.

(revenez à l'index)

Kinésiologie appliquée
La kinésiologie appliquée est un système de diagnostic et de traitement mis au point par le chiropraticien américain George Goodheart à la fin des années 1960. Sa principale caractéristique est l'utilisation de tests musculaires manuels pour déceler les déséquilibres de l'organisme. Bien que l'expression ne fasse pas l'objet d'une marque de commerce enregistrée, « kinésiologie appliquée » identifie une pratique spécifique, telle qu'élaborée par Goodheart et coordonnée par l'International College of Applied Kinesiology. Il s’agit d’un système beaucoup plus élaboré que le simple test de la « descente du bras » utilisé par certains praticiens qui prétendent déceler, grâce à lui, des allergies ou des affections en quelques minutes

Ne pas confondre « kinésiologie appliquée » avec...

Kinésiologie : « la science du mouvement qui s'intéresse, en particulier, à l'utilisation thérapeutique des mouvements du corps ». Le kinésiologue (physiothérapeute) est un professionnel de formation universitaire qui, par une intervention personnalisée et sécuritaire en activité physique, contribue au maintien ou à l'amélioration de la santé des individus.

(revenez à l'index)

Lomi Lomi (massage hawaïen)
Le Lomi Lomi est une forme ancienne de massage que pratiquent les indigènes d'Hawaï. Ils en ont communiqué les techniques à de nombreuses générations de guérisseurs traditionnels dans le cadre de leurs pratiques religieuses et guérissant. On le décrit comme un toucher d'amour qui relie le corps, le coeur et l'âme à la source de vie. Les praticiens donnent des massages et stimulent des points de pression avec les mains, les avant-bras et les coudes. Le traitement comprend souvent un bain de vapeur et une douche. Le Lomi Lomi est utilisé pour :

(revenez à l'index)

Macrobiotique
La macrobiotique est un régime ou style de vie spéciale conçue par George Oshawa et Mischio Kushi. Le régime macrobiotique se compose d'aliments complets, naturels et organiques. Un menu macrobiotique comprendrait des grains entiers comme le riz brun, l'orge et le millet, ainsi que divers légumes, fèves et autres aliments entiers. Les gens qui suivent ce régime évitent les aliments considérés comme nuisant à la santé, c'est-à-dire les additifs alimentaires chimiques, les aliments raffinés et transformés, les viandes et les produits laitiers. Ils choisissent aussi leurs aliments en fonction de la période de la journée, des saisons et de l'environnement.

(revenez à l'index)

Manipulation
Terme générique utilisé pour désigner les mouvements qu'exerce un praticien sur une partie ou un tissu du corps. Par leurs manipulations manuelles, les praticiens peuvent appliquer une traction, un pétrissage, un étirement, des frottements, des vibrations ou autres pour stimuler les muscles, les os et le tissu conjonctif de leurs patients. Les techniques de manipulation sont à la base de nombreuses approches thérapeutiques corporelles, y compris la massothérapie, la chiropratique et l'ostéopathie.

(revenez à l'index)

Massage suédois
Les manipulations du massage suédois imitent les effets de l'exercice et visent à détendre les muscles et à améliorer la circulation sanguine ainsi que la souplesse et l'amplitude des mouvements du corps. On utilise cinq types de mouvement : le pétrissage, les longues poussées, la friction, la vibration et la percussion. On l'utilise surtout à des fins de relaxation ou de plaisir. Il a pour objectif de dynamiser le corps en stimulant la circulation sanguine.

(revenez à l'index)

Massothérapie
Terme général désignant plusieurs techniques de manipulation des muscles et du tissu conjonctif. Le massage soulage la tension et le stress musculaires, rend le patient plus souple et améliore son sentiment de bien-être. Il existe de nombreux types de massage, et les méthodes vont du toucher extrêmement léger pour le drainage lymphatique au pétrissage de Rolfing. Il y a aussi les massages suédois, ayurvédique, Lomi-Lomi, Thaï et Shiatsu et de la kinésithérapie. (Voir Fédération Québécoise des Massothérapeutes [FQM] et voir aussi Mon Réseau Plus - Association professionnelle des massothérapeutes spécialisés du Québec .)

(revenez à l'index)

Médecine alternative et complémentaire (Voir Approches complémentaires en santé)

(revenez à l'index)

Médecine ayurvédique (Voir Ayurvéda)

(revenez à l'index)

Médecine chinoise à base de plantes médicinales
La médecine chinoise à base de plantes médicinales repose sur les concepts du yin et du yang et de l'énergie qi. C'est la forme de traitement la plus couramment administrée dans la médecine traditionnelle chinoise. On établit les propriétés des plantes médicinales en fonction de leur goût et de leurs qualités, comme le « refroidissement » (yin) et la « stimulation » (yang). Elles servent à traiter, ou équilibrer, les patients qui ont trop, ou pas assez, de ces qualités.

La médecine chinoise à base de plantes médicinales n'utilise presque jamais de préparations contenant une seule plante. La plupart du temps, on prescrit au patient une formule composée d'un grand nombre de plantes médicinales différentes. Le praticien détermine la formule à prescrire après avoir établi un diagnostic reposant sur les idées et les méthodes de la médecine traditionnelle chinoise. Il choisit et détermine la formule qui correspond le mieux aux traits personnels et aux symptômes de son patient — et non en fonction du type de maladie qu'il a. Par conséquent, on ne prescrit pas toujours la même formule pour une même maladie.

(revenez à l'index)

Médecine douce (Voir Approches complémentaires en santé (ACS) / Médecine alternative et complémentaire (MAC))

(revenez à l'index)

Médecine de l'environnement
La médecine environnementale se centre sur le rapport entre la santé et certains facteurs tels le régime alimentaire, le style de vie, les produits chimiques, le stress, la qualité de l'eau et de l'air et autres facteurs environnementaux. Ses praticiens sont des médecins.

Les praticiens inscrivent tous les antécédents du patient ayant trait à son régime alimentaire et au milieu dans lequel il vit et effectuent un examen physique. Ils étudient les causes possibles d'allergie, comme la levure, les moisissures, les champignons, les parasites et le pollen ainsi que les produits chimiques présents dans l'environnement du patient, ses antécédents dentaires et les maladies des membres de sa famille. Ils peuvent prescrire les traitements suivants :

(revenez à l'index)

Médecine tibétaine
Ce système de médecine traditionnelle s'ancre dans la philosophie bouddhiste, tout en englobant des concepts de l'Inde, de la Chine, de la Perse et de la Grèce. Il s'agit d'un système de santé complexe présentant une méthode de diagnostic et de guérison très spéciale. On considère la santé comme un équilibre entre les trois humeurs appelées « nyes pa » en Tibétain, ce qui signifie « maladies ».

Ces humeurs représentent les trois systèmes fondamentaux du fonctionnement du corps. Chez une personne en santé, ces trois humeurs fonctionnent harmonieusement. Mais lorsqu'une d'entre elles fonctionne trop, ou pas assez, un déséquilibre se crée. C'est ce qui causerait la maladie. Ce déséquilibre des humeurs peut provenir d'un mauvais régime alimentaire, d'un mauvais comportement, de la saison ou de troubles spirituels.

Le traitement vise à rétablir cet équilibre. Il se compose de quatre thérapies qui s'opposent. Les voici, dans leur ordre d'application et de puissance : la ligne de conduite, ou comportement, le régime alimentaire, les remèdes (surtout des plantes médicinales) et les thérapies externes.

(revenez à l'index)

Médecine traditionnelle
Selon l'Organisation mondiale de la santé, « Médecine traditionnelle » est un terme global utilisé à la fois en relation avec les systèmes ou régimes de médecine traditionnelle (MT) tels que la médecine traditionnelle chinoise, l'ayurvéda indien et l'unani tib arabe et avec diverses formes de médecine indigène. Les thérapies de MT englobent les thérapies médicamenteuses qui impliquent l'usage de médicaments à base de plantes, de parties d'animaux et (ou) de minéraux et les thérapies non médicamenteuses qui sont administrées principalement sans usage de médicaments, comme dans le cas de l'acupuncture, des approches manuelles et des approches spirituelles. Dans les pays dont le système de santé prédominant est basé sur l'allopathie ou bien que la MT n'a pas été incorporée au système de santé national, la MT est souvent appelée médecine « complémentaire », « alternative » ou « non conventionnelle ».

(revenez à l'index)

Médecine traditionnelle chinoise (MTC)
La Médecine traditionnelle chinoise repose sur des théories et des techniques de diagnostic assez différentes de celles de la médecine conventionnelle. Ce système de guérison, pratiqué depuis 5 000 ans, vise avant tout à rétablir l'équilibre et le flux d'énergie vitale, ou qi. Idéalement, il devrait prévenir la maladie. Le rôle du praticien est d'aider son patient à maintenir un état de santé optimal.

Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise établissent leurs diagnostics en examinant le pouls du patient, sa langue et autres traits physiques, mentaux et spirituels. Le diagnostic s'établit en terme de troubles, de blocages et de déséquilibres du flux d'énergie rayonnant des organes touchés. On suit plusieurs modalités thérapeutiques et pratiques de guérison pour aider à rétablir et maintenir un flux énergétique équilibré. Outre les méthodes principales de prescription de plantes médicinales et d'acupuncture, les praticiens donnent parfois aussi un massage (tui na), modifient le régime alimentaire du patient, lui font faire de l'exercice, qi gong, et de la méditation.

(revenez à l'index)

Médecine traditionnelle des Autochtones, ou des Premières Nations (Traditions des Autochtones d'Amérique du Nord)
Chez les Premières Nations, chaque culture a ses propres traditions de guérison. Grand nombre de ces pratiques comprennent la purification physique et spirituelle ainsi que l'utilisation de plantes médicinales. La plupart des traditions de guérison autochtones sont des processus holistiques englobant la guérison spirituelle, physique, mentale et émotionnelle. Les cérémonies de guérison englobent ces quatre approches et visent à répondre aux besoins de la personne. Elles comprennent souvent l'utilisation de plantes ainsi que des chants, de la danse et la quête d'une vision.

Les liens avec la collectivité ainsi qu'avec le monde naturel et spirituel font partie intégrante du processus de guérison. Voir aussi la rubrique Autochtones sur le site Web de l'Université d'Ottawa et le rapport du Solliciteur général intitulé « Comprendre le rôle de la guérison dans les Autochtones ».

(revenez à l'index)

Méditation
Pour pratiquer la méditation, la personne s'efforce de calmer et vider son esprit en :

Cette pratique apporte à bien des gens un sens de calme intérieur, de paix et de relaxation. Il existe de nombreux types de méditation ainsi que différentes raisons de la pratiquer. Certaines personnes le font simplement pour calmer leur esprit et leur corps, pour soulager le stress et la douleur et pour améliorer leur sentiment de bien-être. La méditation est aussi un aspect important de programmes de développement personnel et de certaines religions, où on la pratique pour augmenter sa prise de conscience, mieux se réaliser et communier spirituellement.

(revenez à l'index)

Méthode Éducation Somatique (Voir Éducation somatique)

(revenez à l'index)

Méthode Feldenkrais
La méthode Feldenkrais est une approche globale qui permet de redécouvrir le plaisir de bouger. Elle utilise le mouvement et l'observation de soi pour faire appel à votre capacité d'apprentissage afin d'élargir et d'améliorer la qualité et l’efficacité du fonctionnement de la personne. Cette méthode explore les relations dynamiques qui se forment entre le mouvement du corps, la conscience et l'environnement.

La méthode fait partie d'une famille d'approches qu'on appelle communément « gymnastiques douces » et dont le terme plus approprié est éducation somatique. C'est Moshe Feldenkrais qui a développé, à partir de 1943, cette méthode d’éducation somatique et s’y est consacré jusqu’à sa mort en 1984.

Y ont recours des personnes aux prises avec de la douleur ou un dysfonctionnement moteur, mais aussi des personnes voulant tout simplement mieux exploiter leur corps.

(revenez à l'index)

Méthode de libération des cuirasses (MLC)
La Méthode de libération des cuirasses est une sorte de « psychanalyse corporelle ». Elle utilise l’imagerie mentale et des mouvements inspirés de l’anti-gymnastique pour prendre conscience des tensions emmagasinées dans le corps, nommées cuirasses, et s’en libérer pour retrouver un mieux-être. La cuirasse se définit comme une armure, à la fois physique et psychique, qui s’est construite au fil des années de façon inconsciente à force d’inhibition. Par exemple, dès la petite enfance, beaucoup de garçons ont appris, ou conclu, qu’il n’était pas bien de pleurer. Devenus adultes, ils auront souvent de la difficulté à exprimer leurs émotions. Graduellement, les cuirasses s’installeraient de plus en plus profondément dans les couches musculaires, emmagasinant avec elles les émotions et les pensées refoulées.

La Méthode de libération des cuirasses est basée sur la notion que cette mémoire musculaire et cellulaire englobe toute l’histoire de la personne, autant son vécu physique et énergétique que psychique. La démarche exige de s’abandonner et d’être sensible à toutes les sensations qui se manifestent. Elle vise au départ le relâchement des tensions, mais aussi l’amélioration de la circulation (lymphe, sang, respiration et énergie vitale, la réduction des douleurs et le développement de la souplesse et de la force musculaire. Elle favoriserait également la créativité et développerait la confiance et l’estime de soi.

(revenez à l'index)

Méthode Pilates
Le Pilates est une méthode d’entraînement physique qui s’inspire du yoga, de la danse et de la gymnastique. Elle se pratique au sol, sur un tapis, ou à l’aide d’appareils. On utilise également des « jouets proprioceptifs ». Ces objets (ballons, ressorts, élastiques) induisent des déséquilibres, ce qui incite le corps à faire appel à une série spécifique de muscles stabilisateurs.

Les exercices sont laborieux, mais doux : sans mouvements brusques et sans chocs d’impact. Ils ne doivent jamais causer de douleur, ni surtaxer un groupe musculaire. Au contraire, un programme complet d’exercices vise à mettre en action, en alternance, tous les groupes musculaires, parfois dans des combinaisons inhabituelles. On insiste particulièrement sur les exercices pour le bas du tronc (muscles abdominaux et fessiers), région que Joseph Pilates, le créateur de la méthode, appelait la « génératrice ». On mise aussi beaucoup sur la respiration. Comme ils demandent une concentration certaine, ces exercices permettent une bonne prise de conscience de la fonction musculaire et de son contrôle.

La méthode Pilates repose sur 8 principes de base qui doivent toujours rester présents à l’esprit de celui qui la pratique : concentration, contrôle, centre de gravité, respiration, fluidité, précision, enchaînement et isolement. Les muscles abdominaux, fessiers et dorsaux sont sollicités dans la plupart des exercices. Une bonne posture est essentielle à la pratique du Pilates.

(revenez à l'index)

Méthode Trager
Le Trager® est une approche psychocorporelle qui vise à libérer les tensions physiques et mentales. Une séance de Trager s’apparente à un massage doux et la technique comprend aussi une forme d'éducation au mouvement. Les séances comportent donc deux parties : le travail effectué sur table et l'apprentissage de mouvements simples, appelés Mentastics®. Le praticien les enseigne au patient afin qu'il puisse retrouver, au besoin, le bien-être ressenti durant les séances.

(revenez à l'index)

Minéraux
Les minéraux sont des substances inorganiques qui jouent des rôles importants dans plusieurs processus biochimiques du corps. Les minéraux dont nous avons besoin en assez grandes quantités sont appelés « macronutriments », ou éléments majeurs. Il s'agit entre autres du calcium, du chlorure, du magnésium, du phosphore, du potassium, du sodium et du soufre. Les minéraux dont nous n'avons besoin qu'en quantités infimes s'appellent « micronutriments ». Il s'agit entre autres du chrome, du cobalt, du cuivre, du fluor, de l'iodure, du fer, du manganèse, molybdène, du sélénium et du zinc.

(revenez à l'index)

Modalités
Mode, esprit ou méthode de la thérapie. Il s'agit de la manière dont on établit un diagnostic ou de la technique par laquelle on dispense un traitement. Les plus connues sont les Approches manuelles et les approches corps-esprit. Dans le cas des approches manuelles comme le massothérapie, le mode ou la méthode de traitement est la manipulation physique du corps. Les approches corps-esprit utilisent le pouvoir de l'esprit du patient pour dispenser le traitement.

(revenez à l'index)

Musicothérapie ou Thérapie par la musique
La musicothérapie aide les patients à exprimer leurs pensées, leur état d'esprit et leurs émotions. Elle contribue aussi à soulager le stress, l'anxiété et la douleur. Le patient fait lui-même de la musique, ou alors il en écoute de manière passive, afin d'arriver à communiquer et à surmonter des entraves personnelles et des blocages, ainsi qu'à exprimer ses sentiments. On prescrit la musicothérapie pour réduire la tension artérielle, surmonter des troubles de l'apprentissage, ou améliorer le mouvement et l'équilibre. On utilise souvent de la musique de fond, ou différents types de musique Nouvel-Âge qui ne dérangent pas la pensée, avec les techniques de méditation, d'hypnose et d'imagerie mentale dirigée.

(revenez à l'index)

Naturopathes (naturothérapeutes)
Les naturopathes pratiquent la naturopathie. Les Naturopathes licenciés ont suivi avec succès un programme de quatre ans comprenant l'enseignement des sciences biomédicales conventionnelles et des thérapies naturelles ainsi qu'un stage clinique supervisé.

(revenez à l'index)

Naturopathie
La naturopathie est un système de santé holistique comprenant des thérapies de la médecine traditionnelle chinoise, de l'ayurvéda, de l'homéopathie, de la phytothérapie occidentale ainsi que des méthodes nutritionnelles, des approches manuelles et autres méthodes de guérison.

La naturopathie se fonde sur six grands principes :

Pour établir un traitement, les praticiens ou naturopathes examinent les symptômes physiques de leurs patients ainsi que leur régime alimentaire, leur style de vie, leur travail et leurs traits personnels. Le traitement naturopathique vise le bien-être physique, mental et spirituel.

(revenez à l'index)

Ostéopathie
L'ostéopathie repose sur l'idée que la structure du corps en influence fortement les fonctions. Avec une bonne nutrition et dans un milieu sain, le corps dont la structure est bien alignée peut résister la maladie et les autres troubles toxiques. L'ostéopraticien a pour rôle d'aider à rétablir l'équilibre structural afin de renforcer la faculté naturelle de guérison du corps.

La méthode que suit l'ostéopraticien pour réaligner la structure du corps est similaire à celle du chiropraticien, mais elle vise aussi les systèmes circulatoires du sang et de la lymphe. On utilise surtout l'ostéopathie pour traiter les troubles musculosquelettiques ainsi que ceux de la colonne vertébrale et des articulations, l'arthrite, les blessures traumatiques et la douleur chronique. La pratique de l'ostéopathie a beaucoup changé au cours des 100 dernières années. Outre l'art de la manipulation et les thérapies physiques, les praticiens américains d'aujourd'hui apprennent les thérapies conventionnelles comme la chirurgie et ils sont autorisés à prescrire des médicaments.

(revenez à l'index)

Oxydants (ozone, peroxyde d'hydrogène)
L'ozone et le peroxyde d'hydrogène sont les oxydants les plus utilisés en thérapie oxydative. On pense que ces substances apportent de l'oxygène supplémentaire aux tissus du corps. Les oxydants peuvent aussi détruire les bactéries, les virus et autres organismes microbiens qui envahissent le corps et causent des maladies. On ne peut prendre les oxydants par voie buccale que sous surveillance d'un médecin — ces produits chimiques sont toxiques lorsqu'ils sont mal administrés ou qu'on en prend une dose trop élevée.

(revenez à l'index)

Photothérapie
La photothérapie utilise la lumière, naturelle et artificielle, pour rétablir les rythmes circadiens normaux. Les rythmes circadiens constituent l'horloge biologique du corps qui contrôle les cycles du sommeil, la production des hormones et autres fonctions. On utilise plusieurs types de lumière : l'éclairage en spectre continu, la lumière vive, le rayonnement ultraviolet, ou la lumière laser. Le patient passe une période définie dans un endroit illuminé ainsi. La photothérapie sert à traiter les troubles affectifs saisonniers, certaines formes de dépression légère, les troubles du sommeil, les problèmes de peau et autres problèmes liés au dérangement des rythmes circadiens.

(revenez à l'index)

Phytothérapeute
Praticien qui prescrit des plantes médicinales pour traiter la maladie et pour maintenir la santé. Les phytothérapeutes préparent souvent leurs propres remèdes à base de plantes — certains d'entre eux cultivent aussi les plantes qu'il leur faut. On les désigne souvent selon la région ou la culture dans laquelle ils ont obtenu leur formation, comme les phytothérapeutes occidentaux, chinois ou ayurvédiques. Cela décrit mieux leur méthode de guérison, les espèces, ou types, de plantes médicinales qu'ils prescrivent et la philosophie sur laquelle repose leur pratique. (Voir aussi Phytothérapie.)

(revenez à l'index)

Phytothérapie (Médecine par les plantes)
L'utilisation des plantes comme substances thérapeutiques est, à ce qu'on croit, la forme de médecine la plus ancienne. À l'heure actuelle, la médecine par les plantes constitue encore une partie cruciale d'un grand nombre de systèmes de santé dans le monde entier. Plus de 75 p. cent de la population mondiale se soigne avant tout par les plantes médicinales. Chaque groupe culturel a des croyances et des traditions qui lui sont propres en ce qui concerne la guérison par les plantes. Par exemple, on utilise les plantes médicinales comme médicaments en médecine traditionnelle chinoise, en médecine ayurvédique, en médecine tibétaine et en médecine traditionnelle des Autochtones. Chacun de ces systèmes se fonde sur des théories et des idées différentes en ce qui concerne la santé et la guérison. Les praticiens de chacune de ces systèmes utilisent souvent différentes plantes médicinales ou bien utilisent chaque plante de manière souvent très distincte.

(revenez à l'index)

Phytothérapie occidentale (Phytomédecine)
On utilise ce terme pour désigner la tradition européenne de médecine par les plantes. On en a trouvé des écrits produits il y a 2 000 ans par les guérisseurs grecs Dioscorides et Hippocrate. Bien que la plupart des plantes médicinales utilisées viennent d'Europe, on a aussi intégré des plantes de l'Amérique du Nord à la collection utilisée par les praticiens de l'Ouest — la pharmacopée des plantes médicinales de l'Ouest.

Les plantes utilisées sont désignées selon les effets qu'elles ont sur la maladie. On parle par exemple des plantes qui soulagent l'inflammation, ou la douleur, ou qui stimulent le système immunitaire. Au cours de ces vingt dernières années, les chercheurs européens ont confirmé l'efficacité de ces remèdes populaires à l'aide de techniques scientifiques. On a créé les termes de phytomédecine (médecine par les plantes) et phytothérapie (thérapie par les plantes) pour décrire l'utilisation raisonnable de plantes médicinales dont l'efficacité a été prouvée scientifiquement.

(revenez à l'index)

Placebo
Substance ou thérapie neutre présentée comme un traitement expérimental, mais qui n'a aucune qualité thérapeutique ou médicinale. Dans un essai clinique contrôlé contre placebo, on administre les placebos au groupe de contrôle. En moyenne, 33 p. cent des patients qui reçoivent un placebo disent se sentir mieux à la fin du traitement neutre — c'est ce qu'on appelle l'effet placebo.

(revenez à l'index)

Plantes médicinales (Herbes médicinales ou Produits phytopharmaceutiques)
Ces plantes sont utilisées à des fins médicinales. On utilise des parties bien précises de chaque espèce, ou type, de plante médicinale. Suivant l'espèce, il peut s'agir de toute la plante, des parties au-dessus de la surface (aériennes), des racines, des fleurs, des fruits, de l'écorce ou des feuilles. On extrait aussi des substances de certaines plantes comme la résine, la sève, la gemme ou l'huile essentielle.

Les produits à base de plantes médicinales qui contiennent des composés de plus d'une espèce de plante s'appellent parfois des formules à base de plantes médicinales. On prépare ces remèdes de différentes façons, pour usage interne ou externe. On les utilise fraîches ou séchées, ou encore sous forme de thé, de teinture, d'extrait, d'huile, de pommade ou de crème. À l'encontre des médicaments pharmaceutiques, les plantes médicinales contiennent de nombreux composés chimiques, et non un seul. (Voir aussi PasseportSanté.net « l’Herbier des plantes médicinales » .)

(revenez à l'index)

Prana
En médecine ayurvédique, le mot sanskrit « prana », qui signifie « force vitale », désigne l'énergie qui suscite la vie. Similaire au concept du qi de la médecine chinoise traditionnelle, le prana représente la puissance qui lie le corps, l'esprit et l'âme pour qu'ils fonctionnent comme une seule personne. Le prana est l'essentiel lié à l'air et à la respiration. Bien que prana ne désigne pas l'air physique, l'oxygène est une des formes matérielles dans laquelle on peut le " voir ". Les techniques de respiration et les exercices du yoga visent à aider à concentrer cette force vitale et à l'amplifier.

(revenez à l'index)

Praticien des Approches complémentaires en santé (ACS) / Médecine alternative ou complémentaire (MAC)
Personne qui pratique une thérapie non conventionnelle, ou des ACS/MAC, comme l'acupuncture, la phytothérapie, la naturopathie, etc.

(revenez à l'index)

Produits de santé naturels (PSN)
Au Canada, on utilise le terme « produits de santé naturels » (PSN) pour désigner toute la gamme des substances que produit la nature et qu'on peut utiliser pour maintenir la santé, pour prévenir les maladies et pour traiter certains troubles. Outre les compléments alimentaires bien connus comme les plantes, les vitamines et les minéraux, la catégorie des produits naturels comprend des substances naturelles comme des enzymes, des extraits glandulaires, des hormones, des substances animales (comme le cartilage de requin, la vésicule biliaire d'ours et le venin d'abeille) ainsi que des composés chimiques purifiés comme les Acides aminés, la glucosamine et la coenzyme Q10. Aux États-Unis, ces produits sont généralement appelés « dietary supplements » (compléments alimentaires).

(revenez à l'index)

Promotion de la santé
La promotion de la santé ne se contente pas d'encourager les gens à adopter un style de vie sain ou d'essayer de prévenir la maladie. Elle vise à ce que la société et tous ses membres aient la meilleure santé physique, mentale et émotionnelle possible.

Les gens doivent être en excellente santé pour réussir à atteindre leurs objectifs et mener la vie la mieux remplie possible. La promotion de la santé vise avant tout à apporter un soutien éducationnel, économique et organisationnel pour que les gens réussissent à mieux contrôler leur santé et les nombreux facteurs qui influencent leur bien-être.

(revenez à l'index)

Qi (Chi, Ki)
La médecine traditionnelle chinoise repose sur le concept du qi, ou énergie vitale. Le qi représente l'énergie et l'énergie potentielle qui circule à travers le corps et autour du corps. Elle nous anime et nous lie à tous les aspects du monde dans lequel nous vivons. Elle se manifeste comme l'énergie que l'on voit animer les formes biologiques ainsi que l'énergie potentielle du monde physique de la terre, de l'eau et de l'air. Pour être en excellente santé, il faut que le qi circule d'une manière équilibrée. La maladie découle des troubles, des déséquilibres et des blocages de ce flux. Ainsi, bien souvent, lorsque notre qi croupit (lorsqu'il s'est arrêté de circuler), nous éprouvons de la douleur physique.

Le qi d'une personne circule à travers 12 méridiens principaux. Chaque méridien (canal ou vaisseau dans lequel circule l'énergie vitale) est lié à des organes et à des fonctions du corps bien particuliers. On compte plus de 1 000 noeuds, ou « acupoints », le long de ces méridiens. Ces acupoints centrent et amplifient l'énergie. C'est là qu'on peut le mieux manipuler le flux énergétique. Il est possible de détecter et de mesurer le flux de qi sous forme de courants électriques qui circulent le long des méridiens. On perçoit alors le qi comme une entité physique que l'on peut mesurer à l'aide d'instruments électroniques et influencer avec des plantes médicinales et des techniques telles que le qi gong et l'acupuncture.

(revenez à l'index)

Qi gong (Chi-kung, Médecine bioénergétique)
Le qi gong est la pratique ancienne d'exercices méditatifs de la médecine traditionnelle chinoise. Le qi gong allie des mouvements lents, circulaires et symétriques à des exercices de méditation et de respiration. Le praticien du qi gong stimule et équilibre le flux de qi, ou énergie vitale. On utilise cette thérapie pour accroître la force intérieure, calmer l'esprit, soulager le stress et redonner au corps son état de santé naturel.

(revenez à l'index)

Radicaux libres (Espèce réactive de l'oxygène)
Les radicaux libres sont des atomes extrêmement réactifs qui ont au moins un électron non apparié. Ils s'attachent aux électrons de d'autres composés chimiques et provoquent souvent une réaction en chaîne de molécules qui gagnent et qui perdent des électrons. Ce « vol » d'électrons peut interrompre des processus importants et endommager des cellules. Le tort que les radicaux libres causent aux cellules s'appelle le « stress oxydatif ». Les radicaux libres sont des sous-produits normaux du métabolisme que des antioxydants comme la vitamine C font disparaître. Les radiations et certaines toxines peuvent aussi provoquer des radicaux libres. (Voir aussi antioxydants et oxydants.)

(revenez à l'index)

Réflexologie
La réflexologie est une approche manuelle dans laquelle on applique de la pression modérée sur des endroits particuliers du pied. Certains praticiens travaillent aussi sur les mains et les oreilles. À l'aide des doigts et des pouces, ils détectent de petits points ou boules sur lesquels ils appuient doucement pour éliminer les blocages et les déséquilibres afin de rétablir le flux d'énergie. La réflexologie repose sur l'idée que les zones de réflexe des pieds correspondent aux différentes parties du corps. En stimulant une zone précise du pied, on provoque une réaction automatique dans l'organe, la glande ou la partie du corps qui lui correspond. La réflexologie sert à soulager la tension et le stress, à améliorer la circulation, à purifier le corps des toxines et à améliorer la santé et le bien-être général du patient.

(revenez à l'index)

Reiki
Le mot reiki signifie « énergie vitale universelle ». Le reiki est une approche corps-énergie japonaise selon laquelle le praticien devient un conducteur d'énergie qi (ou ki) et, avec ses mains, la fait suivre vers son patient. Le reiki aide le corps à guérir, soulage les troubles émotionnels et mentaux et améliore la concentration et la lucidité spirituelles. On place parfois sur le corps des pierres, comme des cristaux et du quartz, pour mieux diriger cette énergie.

Remèdes homéopathiques
Les remèdes homéopathiques contiennent une substance naturelle à un très haut taux de dilution dans une dose non toxique. Cette substance, traitée d'une manière très précise, causerait à une dose plus élevée les mêmes symptômes perçus par le patient lui-même chez une personne en santé.

Les remèdes homéopathiques sont faits de plantes, de minéraux, de métaux et d'autres substances naturelles dissoutes dans une solution d'alcool et secoués. On appelle cette solution la teinture-mère. On dilue une goutte de la teinture-mère dans cent gouttes de solution d'alcool, puis on la secoue vigoureusement. On répète ce processus de dilution plusieurs fois.

Les taux de dilution homéopathiques indiquent le nombre de dilutions que la teinture-mère a subies. Par exemple, un remède avec un taux de dilution 6X a été dilué six fois de suite, tandis qu'un remède avec un taux de dilution 30X aurait été dilué 30 fois. En homéopathie, plus une solution a été diluée, plus elle est puissante (ce qui est exactement le contraire de ce qu'on pense généralement de la puissance des médicaments pharmaceutiques).

Les remèdes homéopathiques sont administrés directement sous forme de gouttes ou on les vaporise sur des pastilles inertes, sur des granules ou sur une poudre. Pour prendre ces remèdes à l'état solide, il faut les laisser se dissoudre dans la bouche, et non les avaler.

(revenez à l'index)

Rolfing
Cette approche manuelle a été créée par la Dre Ida Rolf. Elle part de l'idée selon laquelle le corps enregistre les traumatismes physiques et émotionnels, ce qui cause de mauvais alignements qui empirent sous les effets de la force gravitationnelle. À l'aide des mains, des jointures des doigts et des coudes, le praticien effectue un massage en profondeur, pour desserrer le tissu conjonctif et détendre les muscles. L'objectif physique est de rétablir l'alignement des segments principaux du corps (la tête, les épaules, la poitrine, le pelvis et les jambes) afin d'améliorer la posture et la liberté de mouvement. On dit aussi qu'en corrigeant ces mémoires du corps, on dégage les traumatismes émotionnels que le corps a enregistrés, rétablissant ainsi le flux d'énergie vitale.

(revenez à l'index)

Shiatsu (Acupression japonaise ou Massothérapie)
Les praticiens de cette approche manuelle japonaise appuient avec les doigts, les pouces et la paume des mains sur des points précis du corps. (Il s'agit des mêmes « acupoints » que ceux de l'acupuncture et de l'acupression). Le Shiatsu aide à stimuler le bon flux d'énergie dans tout le corps afin d'optimiser la santé du patient.

(revenez à l'index)

Tai-chi (Tai qi, Tai chi chuan, Taijiquan)
Le tai-chi est un ancien système d'exercice chinois. On le pratique couramment en Chine pour aider les gens à se maintenir en bonne santé et à vivre plus longtemps. Il s'agit d'une routine douce d'exercices méditatifs effectués en une série de mouvements lents et circulaires. Ces mouvements visent à contenir et à équilibrer l'énergie plutôt que de la consommer. La pratique du tai-chi incite au développement de l'esprit et du corps et à leur intégration par le mouvement. Le tai-chi sert à :

Il donne de la force, de l'équilibre et de la souplesse ainsi qu'un sens profond de paix et de calme.

(revenez à l'index)

Technique Alexander
Une approche manuelle visant à corriger l'équilibration, le mouvement et la respiration. Sous la direction d'un moniteur, un élève de la technique Alexander apprend à reconnaître et à corriger les mauvaises habitudes qui empêchent leur corps de bien fonctionner.

Créée par l'acteur australien Frederick Alexander, cette approche utilise des signes physiques et verbaux donnés par l'instructeur pour aider l'étudiant à se concentrer sur sa posture et à reprendre l'alignement naturel des parties de son corps autant au repos qu'en mouvement. On enseigne aux étudiants à visualiser et à sentir une bonne équilibration et à l'exercer en faisant des mouvements simples et efficaces. La technique Alexander sert à améliorer l'équilibre, l'équilibration et la coordination et à soulager les maux de dos, l'arthrite, les rhumatismes ainsi que les troubles gastro-intestinaux et respiratoires.

(revenez à l'index)

Technique Nadeau
La Technique Nadeau® fait partie des approches corporelles qui visent à promouvoir le mieux-être général par l’intermédiaire d’exercices physiques. Bien qu'elle s'adresse à tous, la Technique Nadeau est surtout populaire auprès des personnes de 40 ans à 65 ans. Il s’agit d’une gymnastique douce qui permet à quiconque, peu importe sa condition physique, de se mettre en action sans s’essouffler et sans trop suer. Selon l’évolution de sa condition physique, l’individu peut augmenter la durée, le rythme et l’amplitude des mouvements.

Comme gymnastique douce, la Technique Nadeau aurait une influence positive sur la santé en général en favorisant la circulation de l'énergie dans le corps. Les praticiens de la Technique Nadeau disent qu’elle peut faire disparaître certains malaises fonctionnels, comme les maux de dos, les maux de tête et la digestion difficile. Elle pourrait aussi améliorer la qualité du sommeil. Il semble qu'une série de séances pourrait améliorer la posture et fortifier tous les muscles du corps.

(revenez à l'index)

Thérapie crânio-sacrale
Cette approche manuelle sert à soulager la douleur et la perte de certaines fonctions due à des restrictions du système crânio-sacrale. La thérapie crânio-sacral touche :

Avec les mains, les praticiens appuient légèrement sur les os du crâne (surtout) et les ajustent. Le traitement vise à corriger l'alignement et l'équilibre du système crânio-sacral ainsi que ce qu'on appelle le mouvement rythmique du liquide qui entoure le cerveau et la colonne vertébrale (liquide céphalorachidien). La thérapie crânio-sacrale sert à traiter la douleur chronique, la migraine ainsi que de nombreux autres troubles.

(revenez à l'index)

Thérapie de Gerson
La thérapie de Gerson est un régime alimentaire que le Dr Max Gerson avait élaboré à l'origine pour traiter le cancer. Le Dr Gerson était convaincu que le cancer se manifeste lorsque le foie, le pancréas, la thyroïde et le système immunitaire ne sont pas équilibrés et ne fonctionnent pas de façon optimale. Sa thérapie vise à envahir le corps de nutriments et à éviter les aliments néfastes.

Il s'agit d'un régime végétarien très strict à basse teneur de sel composé de fruits frais écrasés (surtout des pommes) et de jus de légumes (surtout de carottes). Il recommande trois à quatre lavements au café par jour pour nettoyer le corps des toxines et pour soulager la douleur. (On fait passer du café fort par l'anus dans le gros intestin. On le retient le plus longtemps possible avant d'évacuer les matières fécales. Il s'agit d'un traitement qui prête à la controverse.)

(revenez à l'index)

Thérapie métabolique
Ces thérapies servent surtout au traitement du cancer. Elles partent de l'idée selon laquelle le cancer naît d'un grand nombre de facteurs divers. La plupart de ces thérapies prescrivent différents traitements, comme la purification du corps de ses toxines, des régimes à base d'aliments entiers ou crus, des plantes médicinales et des compléments alimentaires comme des vitamines, des minéraux et des enzymes. La thérapie de Gerson est un exemple de thérapie métabolique.

(revenez à l'index)

Thérapie de la polarité
La thérapie de la polarité repose sur l'idée que la santé dépend du flux harmonisé de l'énergie dans le champ d'énergie humaine. Elle affirme que les différentes parties du corps émettent des charges soit positives, soit négatives, et que ces différences de polarité créent les courants électromagnétiques qui constituent le champ énergétique du corps. Avec les mains, les praticiens redirigent le flux énergétique de leur patient, sans toutefois manipuler physiquement le corps. Ils prescrivent aussi des modifications du régime alimentaire, des techniques de respiration et du counseling pour aider à débloquer l'énergie du corps et rétablir l'équilibre de son champ énergétique.

(revenez à l'index)

Toucher thérapeutique
Le toucher thérapeutique est une approche corps-énergie créée dans les années 1970 par les Américaines Dolores Krieger, Ph.D., R.N et Dora Kunz. On l'enseigne maintenant dans de nombreuses écoles de médecine et de soins infirmiers, et on la pratique assez couramment dans les hôpitaux. Le toucher thérapeutique regroupe plusieurs techniques, dont la visualisation, l'interprétation de l'aura et la manipulation du champ énergétique du corps.

Malgré son nom, cette thérapie ne présente pas de contact physique, car le praticien place généralement ses mains à quelques centimètres du corps du patient. Effectuant des mouvements lents et rythmiques des mains, il détecte d'abord les déséquilibres de l'énergie, puis les libère pour rétablir le flux énergétique. Le toucher thérapeutique sert à soulager la douleur et l'anxiété et à accélérer la guérison.

(revenez à l'index)

Traitement par chélation
Le traitement par chélation est une série d'injections d'un chélateur — il s'agit en général de l'acide aminé synthétique EDTA (acide éthylènediaminetétracétique). Traitement reconnu d'empoisonnement à certains types de métaux lourds, la chélation est aussi censée désintoxiquer, ou purifier, le corps. On l'a utilisée pour traiter le cancer et l'artériosclérose (l'épaississement des artères). Le traitement de ces maladies par la chélation prête à la controverse, car on ne dispose que de très peu de données probantes fiables en soutenant la sécurité et l'efficacité.

Le terme « chélation » provient du Grec « chele », qui signifie « griffe ». Il indique ce qui se passe dans le corps au cours du processus de chélation. Le chélateur (EDTA) s'accroche, ou se lie à un ion métallique pour former un composé stable. On prescrit souvent des vitamines, des minéraux et d'autres compléments alimentaires en même temps que le chélateur.

(revenez à l'index)

Visualization
La visualisation est une approche corps-esprit aidant à la relaxation et à la guérison. Tout comme le l'imagerie mentale dirigée et l'hypnose, elle exploite la force de l'esprit pour produire un effet physique positif. Le patient se fait une image mentale d'une scène représentant le changement qu'il voudrait apporter à son corps. Par exemple, une personne qui a le cancer se concentrerait sur l'image de ses cellules saines capturant, comme des agents de police, ses cellules cancéreuses.

(revenez à l'index)

Vitamines
Les vitamines sont des substances organiques dont le corps a besoin pour de nombreuses fonctions comme la croissance, la reproduction et les fonctions immunitaires. Le corps utilise la plupart des vitamines comme composés de coenzymes, ou cofacteurs, qui jouent le rôle essentiel d'accélérer les réactions chimiques. Les vitamines servent à un grand nombre de réactions générant de l'énergie pour le corps et pour la production, le maintien et la réparation des tissus et des organes. On trouve la plupart des vitamines nécessaires dans un régime alimentaire bien équilibré, mais quelques-unes d'entre elles, comme la vitamine D, peuvent être produites par le corps. (Voir à PassportSanté.net « Les produits de santé naturels » .)

(revenez à l'index)

Yin et Yang
Selon la philosophie taoïste, tout changement s'explique en terme d'interaction entre deux forces qui s'opposent, le yin et le yang, et qui composent toute la personne, ou l'objet. Yin et yang sont des termes neutres désignant toute paire d'opposés, comme chaud et froid, dur et mou, mâle et femelle.

La force vitale, le qi, serait générée par l'interaction entre le yin et le yang. Tout changement de la proportion de yin et de yang ainsi que l'attraction entre ces forces créerait du mouvement et de l'énergie.

Le yin et le yang ne sont pas des absolus. Rien ne demeure entièrement yin ou entièrement yang pour toujours. Il faut un bon équilibre entre le yin et le yang pour demeurer en santé. Un déséquilibre de ces deux forces causerait la maladie.

Les troubles que cause un excès de yang et un manque de yin (par exemple, trop de chaleur et pas assez de refroidissement) se traitent à l'aide de plantes médicinales yin, qui refroidissent, et à l'aide d'autres thérapies, comme l'acupuncture, pour rétablir l'équilibre entre le yin et le yang.

Le yin est lié à des qualités comme le froid, l'humidité, le repos, la réceptivité, la passivité, le négatif, le sombre, la décroissance, ce qui va vers l'intérieur et vers le bas. En médecine traditionnelle chinoise, on dit que les plantes médicinales yin refroidissent, humidifient et calment.

Le yang est lié à des qualités comme la chaleur, la sécheresse, la stimulation, le mouvement, l'activité, le positif, l'activité, la vigueur, la lumière, la croissance, ce qui va vers l'extérieur et vers le haut. En médecine traditionnelle chinoise, on dit que les plantes médicinales yang réchauffe, sèchent et stimulent.

(revenez à l'index)

Yoga
Le Yoga est un ancien système d'exercices de méditation pratiqué en Inde depuis 2 000 ans. La plupart des gens pensent que le yoga est un ensemble d'exercices d'assouplissement et de correction de la posture. La pratique du yoga comprend aussi des techniques de respiration, de la visualisation ainsi que des régimes d'alimentation et de purification. Des études scientifiques démontrent que la pratique du yoga assouplit le corps, améliore la circulation du sang et réduit le stress.

Il existe différents types de yoga dont les méthodes varient légèrement. Certaines personnes ne le pratiquent que comme exercice physique et technique de relaxation. D'autres l'utilisent comme pour fins thérapeutiques afin de renforcer le flux d'énergie vitale, ou prana. On le pratique aussi pour renforcer la connaissance de soi et la connaissance spirituelle.

(revenez à l'index)

Yoga nidra
Le yoga nidra, que l’on peut traduire par yoga du sommeil, est une forme très particulière de yoga, à pratiquer … sans bouger, et dans état proche du sommeil. Le but du yoga nidra est d’induire un état de complète relaxation physique, mentale et émotionnelle.

Il est très agréable et facile à pratiquer, il suffit d’être installé confortablement et de se laisser guider. Il n’est pas nécessaire d’avoir une bonne condition physique, de ce fait il est donc accessible à un très grand nombre.

La relaxation induite par cette méthode agit et travaille sur le plan physique “récupération“, sur le plan émotif “système nerveux“, ainsi que sur les ondes cérébrales :

Plus le pratiquant pourra maintenir sa lucidité pendant les différentes phases “production des ondes alfa, Téta et Delta” et plus il pourra apprécier cette technique de yoga.

(revenez à l'index)


 
Avertissement

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.